JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Scroll to top
© 2019, Ona Parle Tech Réalisé par Cod'On, Tous Droits Réservés.

Plus de 2Millions de FCFA de ventes pour Lord Ekomy Ndong


Olivier Ona - 15 mai 2020 - 1 Commentaire

Je suis à mon deuxième article consacré au catalogue challenge et celui-ci a surtout été motivé par la volonté de comprendre l’écart entre les chiffres du Live Facebook et ceux de la première semaine de vente du double album de Lord Ekomy Ndong.

En effet, parler de Lord Ekomy Ndong du célèbre groupe hip hop Movaizhaleine n’est pas chose aisée tant l’artiste avance toujours en rang serré et se refuse une certaine presse sans qu’il ne maîtrise les tenants et les aboutissants et en même temps cela se comprend vue le registre musical et surtout l’orientation des textes du Monsieur.

Cet article ou analyse est surtout mon point de vue personnel car je n’ai pas discuté avec l’artiste ou les responsables de Gstore . Je vais sur la base de suppositions en me basant sur des faits visibles comme l’écart entre les chiffres du catalogue challenge du 03 Mai 2020 et les chiffres édités par la plateforme gabonaise de téléchargements de musiques en ligne

Mais avant d’y aller je vais revenir sur la genèse du concept de challenge.

Visuel illustratif Lord Ekomy Ndong
  • La Génèse

Tout part du concept de battle entre artistes orchestré par le rappeur Lestat XXL et inspiré de Versuz, concept initié par le producteur américain Swizz Beatz.

Probablement l’évènement social media de l’année dans un monde confiné, le catalogue challenge s’est étoffé au fil des confrontations jusqu’à réunir le 03 Mai 2020, Lord Ekomy Ndong VS Baponga deux monstres sacrés du hip hop gabonais. Des monstres qui vont complètement faire exploser le compteur des vues d’un Live en terre digitale gabonaise : Avec un pic de 14.000 personnes connectées en même temps.

  • Le double coup de poker du catalogue challenge du 03 Mai 2020

Afin de prévénir la probable animosité entre les clans des deux artistes (côte fans), les deux monstres de la musique urbaine et les organisateurs ont voulu marquer le coup en privilégiant un tournant caricatif en plus d’être soutenu dans ce sens par Canal+ via la campagne 1 Like = 500 francs CFA

Au final, la performance des deux artistes engrange plus de 7784 nouveaux fans sur la page Facebook CANAL+ Gabon et des gains d’une valeur de 3.892.000 Frs CFA à destination de l’orphélinat la maison d’Hermann.

  • Le coup de poker dans le double coup de poker?

La visibilité jamais offerte jusqu’à présent au hip hop gabonais par les médias en ligne et même par les chaînes de télévision n’a pas véritablement profité au double album en termes de ventes qui s’avèrent bien loin des 17.000 personnes connectées voir même des 7784 nouveaux fans de la page Facebook de CANAL+.

Visuel Canal+ chiffres du challenge de Likes

En effet, les chiffres ont été dévoilés par la plateforme Gstore et si nous pouvons tous être fières en temps que fans de hip hop, il reste que les chiffres sont loin des prévisions après le gros score du Live Facebook l’opposant à Baponga. Suite à cela j’ai voulu comprendre ce qui pouvait expliquer cet écart

En même temps, après avoir téléchargé le double album, j’ai découvert une faille après téléchargement et je pense que cette faille pourrait expliquer en partie l’écart entre les chiffres du Live Facebook et les ventes du double album de Lord Ekomy Ndong.

Là encore je ne vais pas y aller tout de suite mais je vous invite à retenir les mots que je viens de poser autour des différents coups de poker.

Gstore ventes Lord Ekomy Ndong semaine 1
  • Le Joker Gstore

Le double album de Lord Ekomy Ndong m’a permis de découvrir cette plateforme de téléchargements de musique gabonaise et ce dernier a fait fort en laissant une initiative locale faire du chiffre sur sa production.

La plate-forme Gstore offre ainsi aux internautes du Gabon la possibilité d’acheter la musique gabonaise en ligne en ayant recours à des moyens de paiements faciles d’accès pour le grand public (Airtel Money/ Mobicash) et pour les habitués des transactions en ligne(PayPal).

Pour ceux et celles qui ont de l’avance, la solution PayPal est également disponible surtout lorsque vous ne vivez pas au Gabon et donc ne pouvez bénéficier des solutions de mobile money locales.

Car oui en portant en premier le double album bien avant les plateformes internationales de streaming telles que Spotify, Deezer, Apple Music ou Deedo, Gstore a automatiquement bénéficié d’une exposition inhabituelle, d’une exclusivité hors du commun et qui fera rentrer la plateforme dans les mémoires collectives des internautes gabonais.

Après l’exposition de ses propos, deux questions me sont venues à l’esprit :

  • Pourquoi les ventes ne sont elles pas semblables aux chiffres du Live du 03 Mai 2020?
  • Le gabonais a t-il compris le principe même des achats de contenus en ligne via les solutions de paiements?

Pour ceux et celles qui suivent l’actualité musicale américaine, le vendredi 08 Mai 2020 dernier, le rappeur américain 6ix9ine (prononcé Six Nine) offrait au monde une nouvelle chanson, le clip de la chanson et le Live instagram le plus vue de l’histoire depuis la création du réseau social racheté par Facebook (1milliard de dollars).

En effet, sa chanson Gooba est en lice pour dominer le Billboard100, son Live sur IG TV a fait plus de 2Millions de personnes connectées en même temps et la vidéo de son single a fait plus de 20Millions de vues en moins d’une heure (+ 150Millions aujourd’hui).

Live IG TV 6ix9ine

Comparaison n’est pas raison mais je tenais à donner ces chiffres car il y a toujours une cohérence entre le buzz suscité sur les réseaux sociaux et les chiffres de ventes même si certains artistes ont tendance à trafiquer les compteurs de vues en achetant des vues sur le marché international.

Mais alors, pourquoi les ventes ne ressemblent elles pas aux chiffres du Live Facebook du 03 Mai 2020? Qu’est ce qui a bien pu clocher? Le tunnel de vente a t-il été bien pensé? Quid des habitudes des gabonais sur leur inactivité légendaire lorsqu’il s’agit d’acheter en ligne?

Plusieurs questions et pas tellement de réponses mais j’ai poussé la réflexion afin d’essayer d’y voir plus claire et de vous fournir une analyse cohérente. Ainsi j’ai pu ressortir trois aspects sur lesquels je vais m’appesantir?

  1. La disparité entre buzz sur les réseaux sociaux et les ventes réelles

Comment transformer un buzz en cash? Comment convertir des milliers de likes en dizaine de milliers voir centaine de milliers de francs CFA? Si vous avez la réponse, je suis preneur!

Je ne vais rien vous apprendre, au Gabon le buzz fait rarement mouche donc se transforme difficilement en cash pour les artistes comme pour les marques dans les faits.

Pour revenir à Lord Ekomy Ndong je pense qu’il avait tout bon, partant du catalogue challenge, à l’initiative en partenariat avec CANAL+ pour l’orphelinat de Port-gentil jusqu’à la mise à disposition de son double album sur Gstore !

Visuel article Baponga VS Lord Ekomy Ndong

Mais de mon point de vue, le cailloux dans le plan était est Gstore et je vous explique pourquoi:

A la différence des plateformes de streaming et même du type iTunes , il est impossible pour les utilisateurs de partager les titres achetés en dehors de l’écosystème de la plateforme. La tâche d’huile de Gstore se situe justement à ce niveau car une fois téléchargé, vous pouvez partager le double album de Lord Ekomy Ndong à vos amis et même le diffuser sur votre chaîne YouTube ou sur le web à l’image de ce lien Over Blog sur lequel je suis tombé dans mes recherches autour de cet article et qui permet de télécharger gratuitement l’un des albums Petit mutant dans son coin :

http://lordekomyndongpetitmutantdanssoncoindownloadlink.over-blog.com/2020/05/telechargerl-album-lord-ekomy-ndong-petit-mutant-dans-son-coin-zip-album-telecharger.html

Lorsqu’un album de cette envergure est disponible uniquement en ligne, les fans ou de simples curieux sont toujours animés par les mêmes motivations :

  • Double album pour environ 7011 Francs CFA en ces temps compliqués ?
  • Quelqu’un ne l’a-t-il pas déjà mis gratuitement en ligne ?

Si nous considérons cette faille dans le système de Gstore, il apparaît clairement que les 800 ventes sont bien loin de la réalité et que ce double album a été téléchargé plus que ça entre lien sur Over blog ou via WhatsApp…

2. Le public gabonais est un grand fan des clashs et autres confrontations sanglantes

Franck Baponga VS Lord Ekomy Ndong est l’opposition dont les fans de hip hop rêvait et Lestat XXL a rendu celà possible mais comme dit en titre le public a plus été poussé par l’improbable clash entre deux artistes aux carrières diamétralement opposées mais à la longévité unique. Pourquoi le clash? et bien souvenez-vous que quelques jours après l’annonce de l’épisode Baponga VS Ekomy, Mc Bright , protégé de Franck Baponga sortait un diss track (morceau clash) baptisé Balle perdue ou il s’en prenait au milieu du rap gabonais. Moins de 24H plus tard Le Flow du sud retorquait avec le titre Maillot en prenant clairement position pour Lord Ekomy Ndong. ces deux artistes ont contribué d’une certaine façon à générer une grosse attente autour de la confrontation entre les deux icones de la musique urbaine gabonaise.

  1. Mc Bright (Balle perdue) => https://web.facebook.com/172102366756478/videos/351704262454188
  2. Le Flow du sud (Maillot) => https://web.facebook.com/110542695702035/videos/1146696159004697
Capture Catalogue Challenge Baponga VS Lord Ekomy Ndong

Ces confrontations nous montrent l’état d’esprit dans lequel sont plongé les artistes et les fans gabonais et pour en revenir à l’incompréhension autour de la grosse disparité entre les ventes du double album de Lord Ekomy Ndong et les chiffres du Live Facebook du 03 Mai 2020 vous avez pu comprendre que Gstore a certes réaliser des scores intéressants pour un artiste Rap mais la plateforme dans le court terme deviendra un véritable talon d’Achille s’ils ne parviennent pas à verrouiller l’accès aux catalogues des artistes.

En effet, la solution serait de développer un lecteur audio à l’image de VLC ou Windows Media Player qui obligerait les acheteurs à rester dans l’écosystème Gstore et donc à sécuriser l’exclusivité du catalogue des artistes. Et dans le moyen ou long terme ils pourraient à l’image de Netflix intégrer le partage d’abonnements via une série d’abonnements dédiés.

En définitive, comme vous avez pu le constater pour moi les ventes plus d’une semaine après le catalogue challenge ne sont pas à la hauteur des chiffres complètement fous du 03 Mai 2020 et j’ai également expliqué les raisons pour lesquelles il sera difficile aux artistes de faire plus sinon d’aller au-delà car celà n’est pas juste propre à Lord Ekomy Ndong mais à l’ensemble des artistes gabonais.

Alors qu’en dites-vous ? Etes-vous aligné sur mon analyse ?

Articles Similaires

1 Commentaire

  1. Franck Lionel ALOLI

    Super article

Laisser un commentaire