Scroll to top
© 2019, Ona Parle Tech Réalisé par Cod'On, Tous Droits Réservés.

Les 3 tendances qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux en 2019


Olivier Ona - 21 décembre 2019 - 14 commentaires

Depuis que mon blog est en fête, je vous sors des Classements, des Awards, la possibilité de gagner du CASH et cette fois je me suis arrêté aux tendances social media de 2019.

Alors, quelles sont les tendances qui ont secoué les réseaux sociaux et surtout les outils utilisés par les marques pour vous conquérir sinon attirer votre attention en 2019.

Bien sûr mon article repose sur le Gabon et vous verrez avec moi les tendances les plus importantes même si cette année ressemble à plusieurs points à 2018.

Comme vous le savez tous, Facebook est le réseau social numéro 1 au Gabon (+800k utilisateurs) et est celui qui nous intéresse principalement vue qu’il demeure depuis cinq ans le principal espace d’expression des marques gabonaises.

Cet article aussi pour vous montrer, si vous êtes décideurs donc responsable communication ou marketing, qu’au Gabon internet (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn…) a été marqué par ces trois tendances :

  1. La relation marques/influenceurs

Si le phénomène a explosé en 2018, il faut dire que 2019 n’a pas perdu de sa superbe dans la relation entre marques et influenceurs du web. Du Fast Food bio sur Akanda aux capsules vidéos entre influenceurs et opérateurs de téléphonie mobile, la relation marques/influenceurs a été très prolifique au Gabon en 2019 et je pense sans me tromper que ce n’est pas prêt de s’arrêter.

a. Partenariat O’burger et Elisa PITHER des Recettes d’Elisa

Objectif faire connaître la jeune marque de Fast Food sain aux socionautes du Gabon afin de faire du chiffre et pour atteindre cet objectif, O’burger a misé sur la jeune instagrammeuse Elisa PITHER qui a lancée dans l’année son Instagram baptisé Les recettes d’Elisa ou elle partage sa passion pour la cuisine.

A distance, il est possible que le partenariat a été bénéfique pour les deux parties vue que l’engagement sur la période côté O’burger  a été important profitant au passage de la grande communauté des Recettes d’Elisa avant de se stabiliser voir baisser au terme du partenariat qui a vu la jeune Elisa PITHER prendre le contrôle de la cuisine du Fast-Food en réalisant un burger selon sa propre recette. Elisa PITHER via cette collaboration prend du galon, monte en grade et surtout montre aux marques plus importantes qu’elle a du potentiel pour impacter qualitativement leur communauté de followers.

b. Airtel Gabon en partenariat avec Emeraude, Andrew & Karole, Miss Bouloilou

Habitué des collaborations avec les influenceurs déjà qu’en 2018 Airtel Gabon s’était des actions marketing  avec BGMFK le groupe gabonais signé Universal Music Africa, avec Yaya Vich et le célèbre duo maison Andrew & Karole. Pour 2019, Airtel a reconduit son célèbre duo maison Andrew & Karole en rajoutant Emeraude le diamant vert pour de multiples collaborations dont l’objectif était clairement de faire connaître ses offres promotionnelles en mettant en scène les stars du web social.

La petite innovation, probablement dû aux fêtes de fin d’année, Airtel a cédé au travail acharné de la Miss Bouloilou du Dodo Morning depuis un an maintenant en lançant depuis sa page Facebook le programme Airtel Radio avec Miss Bouloilou. Fait assez nouveau, l’opérateur opte pour l’option Facebook Live ou durant 1H Miss Bouloilou interagit avec les abonnés Facebook Airtel à travers un sujet du jour et un quiz qui donne la possibilité aux abonnés de gagner chaque semaine 2.5Go de forfaits internet.

c. Kiabi avec Maggaly NGUEMA, Le blog de Chey, Baponga, Andrew le Gaboma

Probablement le deal le plus impactant de cette fin d’année 2019 au Gabon celui de Kiabi et son florilège d’influenceurs/influenceuses pour une marque qui n’en avait pas forcément besoin vue le buzz sans précédent entourant l’ouverture de cette enseigne sur Libreville. Buzz d’ailleurs similaire à celui observé avec l’arrivée de KFC Gabon qui sans grosse campagne promotionnelle avait fait salle comble au lancement.

Kiabi a pris du beau monde en faisant participer à sa campagne promotionnelle agitateurs Facebook, blogueurs, artistes Hip Hop, entrepreneurs et ex Miss Gabon.

Au programme de cette nouvelle campagne : Maggaly NGUEMA, Le blog de Chey, Baponga, Andrew le Gaboma…

d. CANAL+ avec Nephtali Nalick, Andrew le Gaboma, le Bouloualou de Karole

Je me rappel d’un échange en Mars 2019 durant mon évènement baptisé 241 Clics Talk dans les locaux de ONOMO Hôtel Libreville, Chrismain BABALA, actuel Responsable communication et marketing de Canal + Gabon nous disait que leur objectif n’était pas la recherche du profit sur les réseaux sociaux de façon directe mais d’être présent sur le web social afin d’interagir avec leurs clients dans le renouvèlement de leurs abonnements CANAL.

De ce fait, la marque a optée pour différentes collaboration sur la même thématique avec plusieurs visages connus sur Facebook autour du réabonnement de ses bouquets avec entre autres des visages et noms connus que ce soit Émeraude, Nephtali Nalick, Andrew le Gaboma ou Le Bouloualou de Karole. Chacun selon sa sensibilité à diffuser du contenu au format vidéo auprès de sa communauté avec en tête de gondole CANAL+.

e. Gabon Télécom avec Omar DEFUNDZU

Fidèle des fidèles, Gabon Télécom a maintenu son partenariat avec Omar DEFUNDZU que l’on ne présente plus afin d’en faire son égérie. Fibre optique ou service de mobile money, Omar DEFUNZDU défend la marque sur tous les plans en restant la tête d’affiche de ses campagnes institutionnelles depuis 2017. Sur le segment jeunes par contre, Gabon Télécom a opté pour des visages totalement inconnus du grand public afin de ne pas perdre les jeunes plus smartphone addict et consommateurs de forfaits internet.

2. Les stories Facebook et instagram

Quelques grandes marques ont essayé sans pour autant approfondir le sujet même si on le comprend aisément, qui passerait son temps sur les stories des marques au Gabon ? Si ce n’est un CM ?

Lorsque je parle des marques, je parle de grandes marques à l’image des opérateurs de téléphonie mobile même si aucune ne semble véritablement s’y intéresser et cela se comprend le format visible 24H n’est pas très rassurant et le cumul des points de contacts peut perdre les abonnés.

Néanmoins, lorsque je parle de stories ici je fais surtout allusion aux PME à l’image des stories des Petits Pots de l’Ogooué qui ont véritablement attiré mon attention en 2019 mais pas que, je parlerai également des stories du fast-food sain O’burger, Les recettes d’Elisa, La crêperie bar de Louis, Orca Gabon ou du site e-commerce Enami Shop….

De véritables invitations, chaque marque ou projet utilise l’art du storytelling à la perfection pour sublimer ses stories et attirer un maximum d’abonnés sur leurs pages.

3. Les Live Facebook/Instagram

Si vous souhaitez rapprocher vos clients de votre marque, en 2020 vous savez ce qu’il faut faire et le Live que ce soit sur Facebook ou instagram est le meilleur outil pour créer cette proximité entre vous et vos clients.

Quasiment toutes les marques s’y sont jetées avec une mention spéciale pour les PME qui ont opté pour des directs sur instagram au détriment de Facebook (Airtel Radio avec Miss Bouloilou est une exception).

Le direct donne de la voix à votre client, à votre communauté de fans sur les réseaux sociaux et la meilleure façon de prendre à chaud leurs feedbacks dans le but d’engager une conversation franche et bénéfique de part et d’autre.

En définitive, 2019 a été riche sinon très riche et je peux certifier que 2020 le sera encore plus dans les rapports marques/influenceurs et monté en vitesse des stories et Live.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt alors soyez l’avenir dès maintenant !

Je ne peux terminer cet article sans vous demander vos impressions alors dites-moi, quel est votre Top 3 ou plus des tendances social media en 2019 ?

J’attends patiemment vos réactions en commentaires…

Articles Similaires

14 commentaires

  1. AGONDJO

    Très peu sinon pas grand chose à redire. Mais il faut aussi signaler si je peux me permettre que cette année on a eu un gros bouleversement sur Instagram avec la disparition des du nombres de « like » pour les utilisateurs et uniquement visible pour le propriétaire de la page … Ceci risque de créer un profond bouleversement pour l’année qui vient. Surtout pour les marques et les influenceurs sur Instagram.

    • Hello AGONDJO!
      Exactement et bien vue ce fait a créé un vent de panique aux USA et en France d’ailleurs au niveau de certains influenceurs même si selon moi il ne changera sinon à booster ces derniers afin qu’ils ne se limitent plus aux likes mais travaillent véritablement l’engagement de leur public via des commentaires. Les robots likeurs de la Chine peuvent gérer les likes mais les commentaires….assez difficile on va dire pour le moment

  2. Yann Gavin

    Très très belle article, en toute honneteté. Fond et forme, aussi une autre vérité marque et influence tu es parmi les personnes qui ont boosté sa donc félicitation. Influence marque j’aime bien le duo Andrew et carole, yaya vitch et Beaufort même si ça n’à pas décoller c’était pas mal et pour finir defundzu gabon telecom même il faudrait innover

    • Defundzu appartient même déjà à Gabon Telecom 😅

    • Hello Yann!
      Merci pour les encouragements et je pense également que le deal Beaufort/Yaya Vich n’a pas été explosif et ce pour deux raisons selon moi:
      1/- Zéro vidéo et uniquement du print avec des affiches de Yaya Vich un peu partout
      2/- Comme avec la série Kongossa Télécom sur CANAL+ avec ce deal Yaya Vich est un peu trop sorti de son personnage mégalo, arrogant et cela a perdu sa fan base qui ne l’a pas forcément suivi même si Beaufort a initié l’opération Anniversaire à domicile avec Yaya Vich le concept n’a pas véritablement produit l’effet escompté.
      Je crois qu’ils,Beaufort, auraient dû miser sur des capsules vidéos voir un spot pub de haut niveau autour d’un concept tiré des nombreuses expressions de Yaya Vich afin qu’ils se répandent du web aux rues de Libreville. La question que je me pose: Beaufort a t- il gagné au change?

  3. Steve Anderson BANDZAMBI

    J’ai eu, en une lecture, un stock d’informations précieuses. Merci.
    A mon gout, Il manque peut-être des détails au niveau des montants des contrats, par exemples entre les influenceurs et les marques, etc, mais cette  »pudeur » chez nous est quasi culturelle(lol). En tout cette article m’a bien motivé à passer un cap😎✌

    • Hello Steve !
      Exactement et l’écosystème est assez opaque à ce niveau même si j’ai des informations concernant certains cachets d’artistes et Activateurs Facebook. Néanmoins je préfère ne rien partager au risque de m’attirer les foudres de plusieurs d’entre eux. Cas EXPRESS du deal Beaufort/Bridon Production où nous avons vue Sean Bridon annoncer officiellement le chiffre astromique de +100Millions ce qui est faux vue que le deal avoisinait les 16Millions de Francs par là. En même temps il souhaitait faire monter les enchères pour de probables deals futurs.
      Je vais néanmoins approfondir mes investigations dans l’avenir…

  4. Honnêtement, pour moi le meilleur deal en 2019 est celui de Yaya Vich & Beaufort.

    Clovis Nziong a également décroché un contrat avec « Rapid’ Foods Restaurant », et le les rentabilités ont été explosives.

    Ng Bling a eégalement reconduit son contrat avec M7 la marque street Wear du footballeur Malik Evouna après le succès du titre « Titoto ».

    Amenem et latchow ont également décroché un contrat avec Optical.
    J’ai l’impression que les entreprises aux Gabon n’ont encore vraiment rien compris, on devrait normalement avoir de gros partenariat entre service et des grands visages tels que celui de shan’l.

  5. Merci pour cet article riche en information, je pense comme toi que cela n’est pas prêt de s’arrêter! même si le réseau Facebook reste le plus utilisé je pense que les marques devraient penser à utiliser un peu plus instagram où les influences ont un réel contact avec leur communautés, en réponse au stories par exemple il y’a des échanges ou l’influencer échange directement avec ses abonnés et ça reste un contact humain qui à mon avis est plus vrai, authentique que sur Facebook.

    • Hello Cheryne,

      Merci pour le feedback surtout.

      Parlant de IG tout comme toi je reste convaincu que c’est un excellent moyen de communiquer avec son public cible via les influenceurs mais celà se fera progressivement avec le temps et surtout de bonnes campagnes bien travaillées en amont avec de bons KPI’s.
      Nous y arriverons

  6. Marthe Dakissa

    Bonjour, j’ai franchement appris beaucoup en lisant cet article et je te remercie pour ces analyses de la sphère digitale gabonaise que tu dresses. Moi je trouve juste que les campagnes engagés entre les marques et les protagonistes du web au Gabon pèche au niveau des stratégies et des objectifs qui pour la plupart sont pour offrir de la visibilité. Et malheureusement ce n’est pas le cas que au Gabon mais en règle générale lorsqu’une marque va contacter une personnalité du web ça va juste être pour faire connaître ou faire parler d’elle alors que stratégiquement ce serait plus profitable à la marque de réfléchir au préalable à un concept , de le soumettre à l’influenceur pour qu’ils en discutent et trouvent l’idée qui fera “tilt” ( en rapport bien sûr avec les objectifs ). C’est pour cela que je te rejoins quand tu te demandes si la collab Beaufort et Yaya Vich leur a été vraiment profitable. Pour ma part lorsque je travaille avec des influenceurs ( pas gabonais-je réside actuellement hors ) je me prépare en amont en réfléchissant déjà à certains concepts , ce que je trouve que les influenceurs devraient faire aussi à leur niveau par ce que bien souvent les marques attendent et aiment qu’on viennent leur proposer des concepts à la fois accrocheurs , innovants et rentables. Ça facilite le travail de réflexion.

    • Hello Marthe,

      Merci encore pour le partage et je te rejoins également sur la démarche entreprise par les marques et les influenceurs du Gabon.

      En vérité ils pêchent par méconnaissance des process relatifs au duo marques/entreprises ou le plus souvent ne laissent pas les influenceurs véritablement s’exprimer.

      Les choses changent et je reste positif pour l’avenir car en partageant ce type d’échanges de qualité cela deviendra une norme pour l’ensemble des acteurs du digital au Gabon.

      Merci encore pour l’échange et je te souhaite une excellente année 2020…

  7. Rachidatou

    Sincèrement; j’ai pas grand chose à rajouter; si ce n’est que ce récapitulatif m’a beaucoup renseigné sur les duo marques/influenceurs de la sphère digitale .

  8. […] Au sortir de cette première expérience avec une grande marque, j’ai envie de relever certains points sur cette forme de collaboration qui je pense ne s’arrêtera pas de sitôt, ce que pense également le décrypteur du web Ona parle du web. […]

Laisser un commentaire